ABADLA LE GRAND GUIR

La plaine d’abadla, une de plus importantes contrées est encerclée par plusieurs chaînes montagneuses.Les forets constituent souvent, par leurs présences, un facteur essentiel de maintien de la fertilité et protégent l’Oued Guir contre l'érosi

08 avril 2010

L'abeille Saharienne d'Algérie

Relativement peu connue par rapport à l'autre population dominante du Telle Algérien (Abeille noire), l'abeille saharienne est présente dans les oasis du Sud du pays.

8a9b91a17622030770e93272ece531d6Cette sous espèce n'a pas fait l'objet d'études et de recherche conséquentes. Elle reste, de ce fait, méconnue, tant du point de vue de la biométrie, de la bio écologie que des structures d'élevage  en Algérie.L’élevage de cette abeille contribue à la valorisation des ressources mellifères spécifiques aux écosystèmes oasiens et sahariens caractérisés par une faible productivité énergétique. L’abeille saharienne « Apis mellifica Sahariensis » est une race qui peuple les ruchers des zones sahariennes. Son aires de répartition s'étend sur l'ensemble du Sud-ouest Algérien, plus particulièrement dans les Monts des Ksour  jusqu’à Ain Sefra, Mougrar, Sfissifa Bechar, Djebel Antar, Djebel Bouarid, Djebel Grouz, Moughel, Daria l’Hamar et Beni-Ounif.

L’abeille saharienne dite aussi « abeille sahariensis » est caractérisée par une taille de dimension moyenne. Abeille très douce. Sa robe est d’un jaune rouge, semblable à celle de l’abeille d’Asie Mineure ; les premiers anneaux sont jaune rouge, très larges et bordés d’un trait noir, le troisième très étroit, les deux derniers noirs, garnis de poils jaunes. La langue, plus longue que chez la tellienne. Elle mesure en moyenne 7,7 mm et atteint jusqu'à 8,2mm. Cette morphologie expliquerait la puissance et l’intensité que l’on prête à cette abeille et faisant d’elle une excellente butineuse.

Aujourd’hui, ces populations d’abeilles présentent des caractères encore inexploités et inconnus. Les conserver comme un héritage naturel et culturel est une logique apparaissant comme une assurance pour l’avenir. Toutefois, cette nécessité de l’heure fait face aux nombreuses agressions, notamment aux insecticides massivement utilisés plus particulièrement dans le cadre de la lutte  anti acridienne qui ne manquerons pas d'affecter négativement la dynamique de ces populations apicoles.

Enfin, il y a lieu de relever aujourd’hui que rares sont les apiculteurs ou les associations d’apiculteurs sensibilisés aux préoccupations de la conservation de cette race « Apis mellifica Sahariensis » quand  on sait que ce patrimoine ne peut ni être remplacé, ni reconstitué, car étant le produit d'un processus de sélection naturel millénaire.

Ce potentiel apicole constitue alors un patrimoine génétique irremplaçable comme composant essentiel de la biodiversité des  écosystèmes arides.  Son exploitation généralisée peut s’avérer comme une assurance pour le complément de revenus aux agriculteurs du Sud du pays, puis un vecteur essentiel pour le développement de l’agriculture saharienne. Cette abeille bien adaptée présente de réelles qualités mellifères et des marges de productivités appréciables face à la rudesse des conditions naturelles et à la faible productivité calorifique de ces écosystèmes oasiens.

Posté par BELAID Tahar à 11:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    quel est l'espece d'abeille conu au laghouat

    Posté par leila, 19 janvier 2012 à 22:48
  • croisement

    est ce que en a pratiqué un croisement entre apis intermissa et sahariensis

    Posté par smail, 01 août 2012 à 00:01
  • achat abeille

    السلام عليكم
    اهل باستطاعتى شراء خلية نحل صفراء اى نحلة صحراوية و الله ولى التوفيق

    Posté par الشرقي, 29 mai 2013 à 19:04
  • achat abeille

    achat abeille

    السلام عليكم
    اهل باستطاعتى شراء خلية نحل صفراء اى نحلة صحراوية و الله ولى التوفيق

    Posté par tahar, 22 mars 2014 à 11:27

Poster un commentaire