ABADLA LE GRAND GUIR

La plaine d’abadla, une de plus importantes contrées est encerclée par plusieurs chaînes montagneuses.Les forets constituent souvent, par leurs présences, un facteur essentiel de maintien de la fertilité et protégent l’Oued Guir contre l'érosi

les crues de l'oued guir

L'Oued Guir,ce fleuve saharien prend sa source dans le prolongement du Grand Atlas qui forme la ceinture méridionale de la haute Moulouya.Après avoir coule dans un pays très accidenté ou il arrose des nombreux Ksour en partie visités par Schaudt,comme nous le verrons plus loin,sa vallée s'ouvre en arivant au pays des Doui-Menia et
permet les irrigations.L'Oued Guir change plusieurs fois son non;après avoir reçu l'Oued Zousfana à Igli ,on l'appelle Oued Saoura.Sa Vallée est une suite d'oasis et de villages,avec de l'eau abondante à chaque étape,et des ressources variées jusq'au Gourara.Le voyageur allemand Rohifs dit qu'on l'appelle Ghaba(la foret)à cause de ses nombreux palmiers.

24 photo(s) - Diaporama

01-Traversee-du-Guir 02-Station-Hammaguir 02-Traversee-du-Guir 60025815_p 60025854 60025874_p DuquerroyJeanPierre20 DuquerroyJeanPierre21 DuquerroyJeanPierre22 DuquerroyJeanPierre23 DuquerroyJeanPierre24 DuquerroyJeanPierre25 DuquerroyJeanPierre26 DuquerroyJeanPierre27 DuquerroyJeanPierre28 DuquerroyJeanPierre29 DuquerroyJeanPierre30 DuquerroyJeanPierre31 DuquerroyJeanPierre32 DuquerroyJeanPierre33 DuquerroyJeanPierre34 DuquerroyJeanPierre36 DuquerroyJeanPierre37 DuquerroyJeanPierre38